Actualités

semaineducAvec ce budget primitif  l’équipe municipale s’engage, dans la mise en œuvre concrète pour 2016 du programme municipal, pour une ville attentive à chacun, agréable pour tous.

Cette ville, notre ville, nous la voulons plus que jamais, créative, culturelle, éducative, solidaire et bienveillante.

Cela fait beaucoup de mots pour qualifier un budget composé de chiffres, chiffres qui auront pourtant une traduction concrète et pragmatique dans la vie de tous les Lommois et les lommoises.

Certes ce budget 2016 intervient dans un contexte budgétaire national inédit qui associe les collectivités territoriales à l’effort national de redressement des comptes.

Dans le cadre du Pacte de confiance et de responsabilité la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités territoriales n’est évidemment pas facile, pour les élus locaux mais nous faisons face.

Nous faisons face parce que cela est de notre responsabilité au nom du mandat que nous ont donné les lommois.

Nous faisons face parce que nous maitrisons notre budget pour faire que chaque euro dépensé soit un euro bien investi au profit de notre ville et des lommois.

Dans ce contexte, le budget prévisionnel 2016 est un budget conforme à nos engagements.

Un budget conforme à notre parole et à notre projet pour notre ville et ses habitants  parce qu’il concilie exigence du service rendu aux lommois et préservation des grands équilibres financiers.

La situation financière de la Ville est saine et maitrisée.

Elle nous conduit comme le rappelait Madame Cambier à rechercher et à trouver des équilibres entre les dépenses et les recettes pour garantir un autofinancement pérenne en soutien de notre ambition pour notre ville.

Celle est ci est intacte et même renforcée.

Elle se fait en intelligence avec Lille alors que nous recherchons toujours de nouveaux financements ou des subventions pour monter tous nos projets et consolider ces équilibres budgétaires.

Nous souhaitons continuer à apporter un haut niveau de services aux  Lommois.

Ceux-ci l’attendent et l’exigent quelquefois.

Ces attentes  recoupent en définitive toutes nos priorités traduites dans le budget de fonctionnement, prés de 8,4 millions d’euros de fonctionnement  et dans le budget d’investissement près de 6, 4 millions d’euros, témoins de nos moyens.

Ces priorités, vous les connaissez.

Elles sont ici et depuis longtemps tournées vers l’Education, au sens large, la solidarité, le cadre de vie mais aussi la Culture ou encore le soutien aux associations.

Je me limiterai à deux exemples révélateurs de notre projet.

La Ville de Lomme est une ville éducative, elle est même quelque part une ville éducatrice. Nous venons de fêter les 10 ans de notre projet éducatif global et allons prochainement sous couvert du maire, Roger Vicot, lancer la concertation vers et avec les Lommois pour la définition du nouveau PEG 2016-2020 .

Nous consacrerons encore plus de deux millions d’euros en fonctionnement à nos politiques Enfance et Education car nous avons la certitude que cela est un impératif d’avenir.

Dans le cadre de ces politiques, la ville met en œuvre de multiples actions et temps forts, la semaine de l’éducation ou le programme annuel d’action du PEG par exemple, pour la réussite éducative et scolaire des enfants en soutien aux familles.

Dans le cadre de ces politiques, nous intervenons de manière volontaire sur tous les temps scolaires ( soutien aux projets d’écoles), péri éducatifs (réforme des rythmes scolaires et création des parcours éducatifs, amélioration de la pause méridienne) et extra scolaires ( soutien aux clubs et associations) afin de répondre aux ambitions et à la ville que nous préservons , bâtissons et transformons avec le soutien des Lommois.

Cette ville, comme toutes les autres, n’est pas faite que de routes ou de bâtiments mais aussi et surtout d’enfants, d’hommes et de femmes qui veulent vivre leur ville, vivre dans leur ville de manière sereine et bienveillante.

C’est cela qui nous guide pour construire la ville de demain alors que nous investissons largement dans la Culture avec notre Médiathèque et évidemment le futur Pole  Arts et Culture Numérique. Tout se tient !

Ces politiques sont décidées et mûries comme nous avons mûri par exemple le choix de construire des offices de restauration pour tous les groupes scolaires de Lomme pour près de 14 millions d’euros d’investissement sur la totalité du programme.

Nous consacrerons ainsi cette année encore plus de 2, 2 millions d’euros en investissement pour continuer cette politique périscolaire et péri-éducative, pour livrer les nouveaux offices de restauration, au profit des familles et des enfants tout en faisant l’économie des transports jusqu’au restaurant central.

Je m’attarderai enfin sur une autre politique, celle liée à la solidarité et de l’action de notre CCAS qui a aujourd’hui, plus jamais, un rôle crucial. Plus d’un million d’euro sera là encore consacré à la solidarité.

Notre centre communal d’action social est l’épicentre, de la solidarité à Lomme. Et à Lomme la solidarité n’est pas un vain mot.

Cette solidarité est en ces temps de crise, vitale. Elle participe à l’inclusion sociale des Lommois et des lommoises, des publics précaires, des personnes âgées et de tous ceux et celles qui ont besoin, pour un temps, d’être soutenus.

Cette solidarité nous la retrouvons dans nos associations, faites de bénévoles que nous continuons, c’est une volonté, à soutenir financièrement pour plus de 470 000 euros .

Ville éducative, ville solidaire, ville créative et ville bienveillante, tout cela est omniprésent, Monsieur le maire, Mesdames et Messieurs dans ce budget.

Pour toutes ces raisons, le groupe socialiste le votera…avec sérénité.

12 janvier 2016
semaineduc

Olivier Caremelle : « Pour une ville créative, culturelle, éducative, solidaire et bienveillante »

Avec ce budget primitif  l’équipe municipale s’engage, dans la mise en œuvre concrète pour 2016 du programme municipal, pour une ville attentive à chacun, agréable pour […]